Skip to content

Théorie: Le choix d’alliance stratégique de lutte contre l’Empire

17 novembre 2009

Cet article a pour objectif de rassembler un maximum de contribution pour tenter d’élaborer une modélisation de la situation stratégique sur le plan géopolitique dans lequel se trouve actuellement la France.

Modélisation des choix géopolitiques stratégiques de la France, en vue de la lutte contre l'Empire

Nous retrouvons ici une synthèse de ce qui semble se dessiner au sein de la droite nationale française depuis quelques années, à savoir un clivage relativement profond sur le plan des choix d’alliance stratégique avec l’extérieur.

Faut-il être pro-israélien? Pro-palestinien? Pro-islam ou pro-sioniste?

Déjà, il convient de remarquer que l’ennemi n’est pas clairement défini pour tout le monde, sauf auprès des catholiques averti qui considèrent que le sionisme comme l’islam sont deux ennemis de la France catholique, même si ces deux protagonistes n’ont pas les mêmes responsabilités dans la situation actuelle.

Partant du constat qu’il sera extremement difficile, compte tenu des forces en présence, du lutter à la fois contre l’islamisation de la France, et contre le libéralisme financier et moral façonné par le sionisme, l’idée est donc de faire un choix entre les deux afin de pouvoir être aidé dans la lutte de l’autre.

Au sein de la réacosphère, nous pouvons voir globalement deux camps: d’un côté, les lecteurs d’Fdesouche plutôt pro-sioniste, et d’un autre côté Egalité&Reconciliation ou encore Les Intransigeants être plutôt pro-islam.

Nous recevrons donc uniquement les commentaires construits, argumentés et respectueux, des fins géopoliticiens que vous êtes.

Publicités
24 commentaires leave one →
  1. 21 novembre 2009 15 h 52 min

    Article intéressant, sur les éléments de doctrine du judaïsme « post-christique », qui sont clairement haineux envers le Seigneur Jésus.

    D’un point de vue catholique, cela montre qu’il y a effectivement quelque chose qui rapproche le judaïsme de l’Islam: une certaine haine envers le Fils de Dieu, N.S. Jésus Christ, les deux niant sa divinité.

    De toute façon, l’important lorsque l’on étudie et s’intéresse aux religions, c’est de rester sur un jugement de doctrine et non un jugement de personne, pour affirmer que les musulmans ou les juifs, en tant que personne humaine, n’entre pas en compte dans ces analyses.

    La question est donc de savoir si, d’un point de vue chrétien, nous avons plus intérêt à nous rapprocher de l’islam ou du judaïsme, pour se prémunir de cette haine partagée (car dans le monde actuel, il sera difficile de se défendre contre les deux 🙂 )….

  2. blah permalink
    23 novembre 2009 1 h 04 min

    moi je propose autre chose: orthodoxie russe. laisser les deux autres camps s’entretuer, le plus loin possible.

  3. Termen Mork permalink
    23 novembre 2009 1 h 12 min

     » l’idée est donc de faire un choix entre les deux  »

    Non, aucun n’est le ticket gagnant.
    Faire alliance avec le sionisme présente un intérêt immédiat évident ; je suis toujours impressionné quand je vois la puissance de feu (médiatique, morale, culturelle) de ce pôle contre l’Islam. Par contre, sur le moyen et le long terme, c’est un coup à se retrouver petit soldat de l’Empire, en guerre contre l’Iran à vomir tripes et boyaux.

    S’allier avec l’Islam ? Définitivement non. C’est rentrer dans un autre internationalisme, celui de la Oumma.

    Enfin, le point de vue chrétien n’existe pas à mon avis : des chrétiens révolutionnaires apprécieront davantage la sensibilité musulmane (comme Massignon, revenu au christianisme après son voyage en Orient) et les conservateurs se retourneront in fine vers le judaïsme. Donc 0-0, balle au centre.

  4. 23 novembre 2009 6 h 58 min

    Du point de vue de la foi, l’islam et le sionisme sont antichrist vu qu’ils refusent l’unité du Père et du Fils, la divinité du Christ, le Verbe venu dans la chair (voir les définitions de l’esprit antichrist dans les lettres de Saint Jean).

    D’un point de vue stratégique, aucune alliance n’est valable ni avec l’un ni avec l’autre. Une alliance stricto sensu avec l’un ou l’autre conduirait de facto à l’acceptation de la société illuminée multiculturelle… que nos ennemis rêvent d’établir. En revanche, une entente n’est pas une « alliance ».

    L’erreur à ne pas commettre est de nous mêler de la défense d’un régime attaqué de toutes parts, sous prétexte que ce régime représenterait la « France » attaquée par les immigrés musulmans… Alors que ce n’est pas la France qui est attaquée mais la Raie-publique. Ne confonds donc pas.

    Une sorte d' »Union sacrée » bis, un 1914 bis…, si vous voyez ce que je veux dire… C’est le coup qui est en train d’être rejoué par les forces jacobines.

    L’islam importé en France est le produit du sionisme et de la franc-maçonnerie dite « libérale » qui se sert de l’islamisation comme moyen pour détruire l’identité chrétienne de la France. Beaucoup de musulmans le savent et beaucoup à présent sont sensibilisés à cette donne.

    Le sionisme républicain laïque et franc-maçonnique est donc l’ennemi politique n°1. et non l’islam.

    Nous nous rendons compte que l’islam se retourne contre ce sionisme et la dite république « française » (attaques des forces de la police sioniste, mairies, préfecture, etc.) Tout cela se met en place et était prévisible. Laissons le golem faire le travail et détruire progressivement l’édifice pan par pan…, laissons-le se retourner contre le maître, et à la fin nous n’aurons plus qu’à appuyer contre le mur et le mur tombera tout seul.

  5. Goupil permalink
    23 novembre 2009 10 h 02 min

    Vous posez la bonne question, étant donne qu aujourd hui, les sionistes qui nous gouvernent ont fait alliance avec leurs accolytes sionistes de Tel Aviv et de New York, tout en ménageant les forces de la islam en France, plus 6 millions de envahisseurs mahométans occupent le pays. La France de Sarkozy semble préparer une reconquete timide de la France a l’abri du parapluie americani sioniste. Mais il faut savoir que la Islam est divise entre factions. Les Saoudiens sont allies a israël. Les turcs aussi. Ces gens la préparent la chute de l Iran. La France devrait préparer plutôt la chute de l empire us qui est moribond, israël s’ effondrera aussitôt. Ensuite nous aurons tout le loisir de jetter a la mer les envahisseurs africains. A suivre, toujours est il que la guerre se profile, et que notre armée est dispersee aux 4 coins du monde, quand la empire s’ effondrera, les mahométans de France nous entraineront dans une guerre civile éthnique territoriale et religieuse: le djihâd. Préparez vos paquetages…

  6. Antimahomet permalink
    23 novembre 2009 10 h 15 min

    Votre article et le schéma d’explication qui va avec sont intéressants, néanmoins je reprend ici et je commente les points dit « positifs » de l’islamisation:

    * Traditionalisme moral

    Personnellement, j’aspire simplement à ce que chacun puisse vivre sa foi, ses orientations sexuelles (entre adultes consentants) en toutes impunité et dans l’intimité de son foyer et de ses édifices religieux -ce qui est bien sur incompatible avec l’islam- . Je ne veux pas des femmes voilées, je ne suis pas aussi pervers que mahomet et voir dans l’espace public une jolie femme n’a jamais suscité en moi de pulsion de viol…

    * Lutte contre le libéralisme, le métissage obligatoire

    As t on besoin de l’islam pour faire avancer cette cause? j’en doute. L’antidote au libéralisme? la finance « islamique », j’avoue ne pas avoir étudié la question, ce qui est sûr c’est que à peu d’exeptions près les pays musulmans sont pauvres, sauf quand ils ont du pétrole en abondance, où une poignée d’oligarches se retrouve pétée de tunes. Je préfère encore vivre en Occident libéral que dans ces pays là.

    Quant au métissage, un musulman peut épouser une non musulmane et se métisser puis engendrer des petits musulmans métisses, par contre une musulmane ne peut pas épouser un non musulman…

    * Force révolutionnaire
    N’est ce pas antithétique avec le traditionalisme moral? La révolution, le grand soir, tout raser pour soit disant reconstruire sur des bases neuves… non merci!

    Je précise que je n’ai aucune sympathie pour la cause sioniste, ayant été élevé dans la foi catholique, je me définis aujourd’hui comme agnositique…

  7. sarazin permalink
    23 novembre 2009 10 h 58 min

    bonjour,

    je suis tombé sur votre site par hasard..en effet je « googlais » avant d’investir dans une société si un de ces cadres M Avi Partouche etait sioniste et je suis tombé sur un de vos articles..que j’ai lu et qui m’a fait sourire…

    en effet ca m’a fait repensé a ma jeunesse il y a 20 ans ou j’etais un chasseur de skin head..de fait de ma nationalité libanaise et de ma religion musulmane je sentais un devoir de dire non à des tits fachistes bourgeois qui voulaient faire peur aux arabes et qui surtout « terroriser » leurs camarades francais..bref, ce temps là les bastons se faisaient à la loyale et j’ai toujours eu un comportement chevaleresque (pas de 10 contre 1…pas de coups sups pour achever..) pourtant en face c’etait pas tjrs le cas…lorsqu’il m’est arrivé de recroiser certaines tetes anciennement rasées, j’ai plutot eu des salutations car j’ai tjrs été qq un de reglo.

    ce combat aujourd’hui n’est plus vraiment le mien car les petits fachos ne font plus peur a personne, le vrai combat pour moi est ailleurs car ceux qui sont dangereux pour moi, mon pays et l’humanité ne sont pas les petits blancs ou les petits noirs mais le sionisme qui a pris le pouvoir et qui fixe les regles du jeu (politique, ecomomique, mediatique etc…)

    pour moi les choses sont claires, les cathos ne sont pas mes ennemis, ils sont soit des inoffensifs supplétifs du sionisme (comme en France, Italie…) soit des Amis comme ceux d’Irlande ou d’Amérique du Sud.

    La vraie partie géopolitique internationale va se jouer sûrement sans vous car l’Europe de l’ouest est plutôt placé allié des USA et d’israel même si il doit temporiser grâce à ses minorités musulmanes et alter mondialistes.

    Quand à la force chrétienne orthodoxe, il a déjà fait son choix et elle est avec le camp antisioniste: la Russie appuie l’Iran.

    En 20 ans les choses vont évoluées et j’espère que le sionisme fondé sur l’injustice, la manipulation et l’abus de pouvoir va enfin reculer

    à vous lire j’ai eu une petite pensée amicale meme si j’appartiens et je defend l’autre bord…

  8. 23 novembre 2009 11 h 56 min

    Merci pour les messages de chacun, tous très intéressant.

    L’idée donc d’une entente stratégique plutôt que d’une alliance me parait effectivement pertinente.

    Lutter contre le sionisme, qui fondamentalement doit être rattaché à l’avenement de la République et de destruction de l’Eglise, est effectivement important. Cependant, ce combat me parait bien difficile à mener compte tenu de la puissance du « Lobby qui n’existe pas ».

    Ma réflexion actuelle m’amène à penser qu’il faudrait raisonner autrement et ne pas chercher l’affrontement direct, puisque celui-ci est forcément voué à l’échec.
    Mon petit schéma permet de montrer qu’il y a du bon dans les deux ennemis (lié par leur anti-christianisme) et que l’un peut lutter contre l’autre.
    L’idée serait donc de prendre ce qu’il y a de bon en chacun d’eux et l’utiliser pour le retourner contre l’autre, pourquoi pas.

    Qu’en dites-vous?

  9. 23 novembre 2009 17 h 15 min

    @ sarazin

    […]pour moi les choses sont claires, les cathos ne sont pas mes ennemis, ils sont soit des inoffensifs supplétifs du sionisme (comme en France, Italie…) soit des Amis comme ceux d’Irlande ou d’Amérique du Sud.

    La vraie partie géopolitique internationale va se jouer sûrement sans vous car l’Europe de l’ouest est plutôt placé allié des USA et d’israel même si il doit temporiser grâce à ses minorités musulmanes et alter mondialistes.

    Quand à la force chrétienne orthodoxe, il a déjà fait son choix et elle est avec le camp antisioniste: la Russie appuie l’Iran. […]

    Le problème est que l’Europe de l’Ouest, soumise aux USA, l’est en grande partie car précisément il y a plus de catholique dans les sphères d’influence, ceux-ci ont été évincé peu à peu. Les minorités musulmanes d’Europe de l’Ouest mettent une certaine pression, toute relative, sur le pouvoir sioniste.

    Quant à la Russie, elle est certe dans le camp anti-sioniste et pas complètement aligné sur les USA comme l’Union Européenne, ce qui est un bon point. Ils ont choisi l’entente avec l’Iran islamique pour préserver une certaine indépendance vis-à-vis d’Israël, mais ce jeux d’entente peut se retourner au grès de la géopolitique du moment.

    En tout cas, le cas de la Russie et de son relèvement depuis « l’ère Poutine » est un cas d’école à observer de très près…..

  10. Franco-libanais permalink
    23 novembre 2009 19 h 31 min

    Hello,

    Très sympa ce blog!
    A mon avis, les chrétiens doivent cesser d’être les valets des sionistes ou ceux des islamistes! Etant Chrétien moi-même mais avant tout patriote, je pense que nous devons créer une 3ème voie dont le but et de servir les intérêts des nations en protégeant leur patrimoine et leur culture! Il faut que les partis nationalistes de chaque pays (non inféodés par les sionistes surtout) gagnent les élections! Il nous faut des hommes d’envergure, des vrais leaders, propres et irréprochables qui parlent vrai, et le peuple suivra.. Sinon internet est un outil formidable pour réveiller les consciences, à nous de diffuser la vériter

  11. 24 novembre 2009 11 h 01 min

    ni l’un ni l’autre.

    A la limite, nous pourrions envisager une alliance avec la fraction arabo-musulmane nationaliste (les baassistes, les partisans du Shah, les Nassériens, etc…). Ceux-ci sont actuellement affaiblis, mais le bilan des régimes islamistes d’une part et collabo de l’empire de l’autre font qu’ils ne peuvent pas durer.

    De plus, cette fraction nationaliste arabo-musulmane est souvent pro-russe et admiratrice du gaullisme.

    Telle est en tout cas la position du PSR.

    Reste que dans la réalité, mis à part la Syrie, nous n’avons pas d’alliés au pouvoir dans cette région du monde. Alors espérons que le régime iranien se soit thermidorisé…

    L’alliance avec les sionistes est hors de question, bien évidemment. Pourquoi? Parce qu’ils n’ont pas besoin de nous pour avoir le pouvoir, ils l’ont déjà.

    D’un autre côté, l’alliance avec les « one two three algérie », je vois pas l’intéret. Au contraire, mixer l’insupportabilité des ces gens avec la crise peut provoquer un cocktail détonnant. (et puis c’est triste à dire, mais la nature humaine veut quon choisisse toujours le faible comme bouc émissaire).

    Enfin, un peu HS, mais tout de même : je ne trouve rien de commun entre le rigorisme moral musulman et, disons, la france traditionnelle des années 50 (ou des siècles passés, la peinture européenne faisant foi : nul trace de voile sur les femmes.)

    (l’adhésion au PSR est gratuite et disponible sur simple courriel sur le site lingane)

  12. 24 novembre 2009 13 h 45 min

    nous avons le plaisir d’informer le lectorat que le parti social-royaliste se trouve désormais doté d’un logo :

    http://lingane.canalblog.com/archives/2009/11/24/15912292.html

  13. 29 novembre 2009 20 h 56 min

    Je partage le point de vu de Lingane en y ajoutant les islamo nationalistes (Hamas et Hezbollah)

  14. papalele permalink
    30 novembre 2009 13 h 09 min

    Désolé mais c’est tout sauf sérieux comme article, la droite national francaise n’existe plus, elle a ete tue par sarko:

    -Aliance avec les sionistes : Pkoi le feraient-ils, eux n’ont rien a gagner d’une alliance avec nous, au contraire nous serions des boulets pour eux. bref impossible.

    -Alliance avec les musulmans : Pkoi faire? Qui a t’il a gagner pour la France? Absolument rien. Moi je milite pour les renvoyer dans leur bled, pas pour les aider a accéder aux pouvoirs en france, c’est quoi ces conneries.

    • 30 novembre 2009 15 h 03 min

      La Droite national en tant qu’entité politique à l’air affaibli, mais regarde autour de toi, chaque jours des évenements ici ou là font que les Français se réveillent sur l’islamisation/invasion par exemple.

      L’idée est que ce Système a deux têtes, et que nous ne pourrons pas lutter contre les deux à la fois. Il faut donc se reprocher de l’un pour détruire l’autre, pour ensuite faire du 1 contre 1.

      Il y a des pour et des contre dans les choix, voilà l’objet de cet article. Et les deux sont faisable contrairement à ce que vous dites. Si demain les Français reprennent un certain sens de l’honneur et de la Patrie, les sionards seront bien content de ne pas être emmerdé, idem pour les musulmans. Je vous rappelle que nous somme encore la majorité dans notre pays, une majorité silencieuse certe mais la plus forte numériquement. Il ne faut pas l’oublier….

  15. papalele permalink
    30 novembre 2009 18 h 48 min

    « les Français se réveillent sur l’islamisation/invasion par exemple. »

    Je ne partage pas ce point de vue malheureusement, le France et l’Europe en générale ont un sérieux problème démographique, tout les français le savent très bien et depuis longtemps, personne ne le niera, même le plus bobo des gauchistes le sait, mais refusera d’en prendre conscience ou il te répondra que ce n’est pas un problème ou bien que tu es un vilain raciste.

    Le problème démographique ne touche pas seulement l’immigration, il née en France deux africains pour un desouche, sans oublier le problème du métissage, conversion musulmane, etc…
    Arrêter l’immigration aujourd’hui ne change rien au fait que l’islam sera bientôt la 1er religion en France et que les blancs seront minoritaires, ca ne fait que repousser l’échéance.
    Il y a des chiffres, des faits, des statistiques démographiques et tout le monde s’en fout.

    Maintenant au niveau des priorités, c’est problématique, s’attaquer au sionisme avec nos islamo-nationalistes, pourquoi pas, mais une fois débarrasser des juifs ( à peine 1% de la population et dont le nombre diminue), très bien, mais on propose quoi au Français comme modèle société ensuite ?

    Les français ne sont pas prêt a abandonner leur confort de vie occidentale, il faut leur proposer une alternative crédible, avant de faire alliance avec les uns ou les autres, il faut déjà commencer par ca, importer le conflit du proche orient est stupide (la situation ici n’a rien a voir) et dangereux si ca devrait prendre ( car ca finirait en un bain de sang à l’issue incertaine pour tout les protagonistes).

  16. petit citoyen permalink
    28 juillet 2010 15 h 50 min

    en fait vous vous faites deja la guerre civiles, d’après vous la situation c’est les chrétiens face aux musulmans et aux sionistes, et vous dites représenter la france mais que faites vous de tous ces français de souche qui ne sont pas catholiques, vous parlez d’alliances stratégique pour vaincre des ènemis qui n’existent pas, ni l’islam ni le judaisme ne sont les ènemis de la france, le problème restant l’utilisation des dogmes religieux par des hommes dans leur propres interet car tout est question d’inteprétation des textes religieux (d’ou l’existance de nombreux courants dans chaque religion monothéiste,) je pensait ce blog interessanr mais cet article me décoit, en fait vous dites c’est la guerre civile et il faut choisir un camp pour ensuite vaincre l’autre, et bien vous vous dites catholique mais ayant eu une éducation catholique on ne m’a pas apris que la bible enseignée une telle haine des autre dogmes!!!

  17. 28 juillet 2010 17 h 30 min

    Bonjour Petit citoyen, je vous invite sur le nouveau site, celui-ci n’est pas en action depuis 1 mois

    http://www.ripoublik.com

  18. Lunam permalink
    6 novembre 2010 0 h 01 min

    Je ne vois vraiment pas en quoi le sionisme pourrait apporter quelque chose aux Chrétiens ou tout simplement à la france,
    idem pour l’islam ! Même si malgrés que les problèmes avec l’islam sont réèlle, une certaine partie des musulmans sont souvent et presque vicéralement anti-sioniste et mondialiste etc… donc ceux-la sont utiles et peuvent même être considéré comme amis .

    ensuite en ce qui concerne les croyants, entre Juif et Musulman, c’est les Chrétiens qui sont les plus « niqué » dans l’histoire (pardonez l’expréssion)

    pendant que le monde islamique fait son chemin dans son coin, ainsi que les juifs,
    les Chrétien eux ne gagnent rien, j’ai l’impression qu’ ils subissent une persécution subtile à travers les problèmes du monde ou les differents groupes avec leurs idéologies et leurs plans s’affrontent,
    entre le monde islamique qui résiste et fait son chemin (dans leur interet !) et les élites mondialiste le Chrétiens est étouffé !

  19. Claude permalink
    5 janvier 2011 20 h 05 min

    Je trouve votre question extrêmement curieuse parce que la réponse et dans la question:

    « Le choix d’alliance stratégique de lutte contre l’Empire: sionisme ou islam? »

    En 2010, ce n’est plus caricatural d’affirmer « L’Empire, c’est le Sionisme ».
    La soumission des Etats-Unis à Israël est constatable chaque jour et sur tous sujet, la place de l’AIPAC dans le système décisionnel états-unien confirme, et l’atlantisme français culmine au dîner du CRIF. C’est donc une absurdité que d’imaginer combattre l’empire avec l’aide du sionisme!…
    Et Alain Soral le confirme par une démonstration laconique dans l’une des très bonne video que vous avez réalisé dernièrement avec lui. La théorie du choc des civilisations est lancée par l’Empire, contre l’islam et pour le sionisme. Si ça ce n’est pas clair, tout est perdu d’avance.

    Je crois qu’il convient que vous vous demandiez ce qui vous a mené à oser une question aussi stupéfiante, car c’est là encore un signe palpable de la gravité de la situation, avoir un problème qui arrive à se faire passer pour sa solution! Si vous identifiez comment un tel aveuglement a pu s’opérer en vous, vous aurez alors une très haute expérience du modus operandi de l’Empire. Ainsi que de la faille par laquelle il a prospéré, sans doute.

  20. Jean permalink
    10 janvier 2011 3 h 10 min

    @ Lunam

    Parlons de Catholique, car le terme « Chrétien » est désormais trop galvaudagé par les sectes mondialistes.

    Chrétiens, c’est trop générique. Dans ce terme , il y a les fourbes de protestants anglo-saxons qui ont accouché l’horreur sioniste et qui manipulent les juifs au moyen-orient pour leur faire endosser le mauvais rôle de chien de garde régional.

    Protestants et sionistes roulent mains dans la mains, contre les juifs, contre les catho et les arabes.

    C’est pourquoi il me semble que des alliances sont possibles, au moins temporairement, pour redonner aux juifs, aux fidèles de Mahomet et aux Français, la possibilité de reprendre les choses en main.

     » judéo-chrétien » est une hérésie puisque le judaïsme ne reconnait pas Jésus et certains juifs fanatiques crachent dessus. En fait quand on voit écrit judéo-chrétien, il faut comprendre « judéo-protestant ». C’est une manipulation des mondialistes pour accaparer l’identité juive et l’identité chrétienne pour leurs intérêts.

    En définitive, les catho qui s’associeraient au sionisme se renieraient eux-mêmes.

    Les cathos qui font alliance avec des fidèles de Mahomet, au moins, font alliance avec des gens qui respectent Jésus et donc l’héritage culturel français, ce qui me parait une bonne base de discussion pour envisager l’avenir.

Trackbacks

  1. Et vous, vous êtes plutôt Eurabia ou Protectorat Américain d’Europe? « Ripoublik: Réflexions sur le monde contemporain
  2. Ripoublik.com – Réflexions sur le monde contemporain » Blog Archive » Et vous, vous êtes plutôt Eurabia ou Protectorat Américain d’Europe? (rediff)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :