Skip to content

Kosovo: Origine et conséquences de la naissance de cet Etat, par P. Hillard

24 novembre 2009

Un enseignement très intéressant de Pierre Hillard, Docteur en Science politique, au sujet de la création de l’Etat du Kosovo. Celui-ci est une suite d’un précédent article sur le camp Bondsteel.

– Les raisons profondes du soutien US: oléoduc transbalkanique, créer une base « porte-avion » au coeur de l’Europe,
– Les enseignements pour l’avenir: création d’un Etat qui n’a historiquement jamais existé suite à un basculement démographique ethno-religieux.
– Projet défini de longue date: l’Etat du Kosovo a été présenté sur une carte au sein des instances européenne à la fin des années 90.

Publicités
6 commentaires leave one →
  1. duchesse du Berry permalink
    21 février 2010 1 h 37 min

    Cette vidéo-conférence vient compléter la question que vous posiez plus bas, FroDaWu, sur le kosovo et l’alliance USA-Islam.
    Mais surtout, elle appporte en une vingtaine de minutes, pour ceux qui refuseraient toujours de le croire,la preuve de l’imbrication de tous les pays dans le « projet » du Nouvel Ordre Mondial, la décomposition voulue, ou la mise sous tutelle des nations, l’horreur qui se dessine pour les être humains où leur « vie ne comptera pas grand-chose » (dixit Hillard), le fait que nos dirigeants ne sont que des exécutants de financiers importants, et la « jurisprudence » que sera le Kosovo pour nos pauvres pays bientôt submergés par la quantité de musulmans qui réclameront indûment une part de nos terres.
    C’est à cela que j’avais d’ailleurs pensé en écoutant Fillon parler tout naturellement aux allogènes de « notre héritage que vous êtes en droit de vous approprier »… Une invite non nécessaire, s’il en est !

    De ce fait, nos petites luttes contre le voile, le hallal ou les prières dans les rues font figures de gestes purement symboliques et dispersés contre l’arrivée quotidienne massive de musulmans en France et en Europe, à laquelle il faudrait s’attaquer.
    D’ailleurs, plus gravement, il me semble que LE site officiel de réinformation, en occultant depuis quelque temps les notions sur le NOM ou sur ses lobbies, nous dissimule malheureusement une partie de la vérité sur ce qui se trame en coulisses… parce que ça ne servirait plus à rien au point où nous en sommes et même, risquerait de démoraliser les troupes ? Et je n’ose même pas envisager la seconde hypothèse…

  2. duchesse du Berry permalink
    21 février 2010 4 h 23 min

    Il y a en « défilé » sous la vidéo centrale 6 petites conférences de Pierre Hillard sur le Nouvel Ordre Mondial, (10 minutes chacune), que je conseille à ceux qui ne les connaîtraient pas, ou ne connaîtraient pas encore Le NOM.
    Elles sont très référencées et très agréables à écouter d’autant que l’homme, sympathique, est à l’aise avec le sujet, mêlant sans complexe l’économie, la géo-politique et la « mystique » mondialiste d’une façon tout-à-fait claire et pédagogique.

  3. Gorr permalink
    22 février 2010 17 h 54 min

    « De ce fait, nos petites luttes contre le voile, le hallal ou les prières dans les rues font figures de gestes purement symboliques et dispersés contre l’arrivée quotidienne massive de musulmans en France et en Europe, à laquelle il faudrait s’attaquer. »

    C’est vrai. On en est à se réjouir car un pays d’europe a fait interdire de construire des minarets sur des mosquées !
    C’est comme si on se réjouissait de ne pas être écorché vif mais simplement décapité, car ça fait moins mal.
    En réalité le problème porte un nom. Un nom de 4 lettres commençant pas un J.
    On se dispute pour ou contre le voile, pour ou contre les minarets, on est écoeuré par la bougnoulisation de nos patries… mais on se tait sur la cause principale, sur ceux qui tiennent les médias et devant lesquels tous les ans le gouvernement français au grand complet va se prosterner (et le pape aussi d’ailleurs).
    On nous donne quelques os à ronger et pendant ce temps le film se déroule sans nous, sans qu’on n’ait plus aucune prise sur la réalité.
    Bref, on discute du sexe des anges sans dénoncer la cause première.

  4. 26 février 2010 14 h 12 min

    à propos du dernier com de Gorr, deux remarques

    1-La « cause principale », on ne peut pas en parler sous peine de prison. Non?

    2-Comment se fait-il que boris le lay puisse publier ses diatribes sans subir aucun procès? Sachant que l’homme fit partie il y a peu d’une association « breiz-israel », et que c’est un anti-france acharné… Bizare, non? (jamais su s’il y avait un ou deux z à ce mot)

  5. 26 février 2010 14 h 17 min

    Sinon, sur le kosovo et pierre hillard

    1-hillard est le complotiste-type, grotesque, qui déssert la cause des vrais résistants par pessimisme et stupéfaction (au sens beketchien du terme)

    2-l’affaire du kosovo est biaisée tant qu’on ne parle pas d’albanais et de serbes

    3-les serbes sont en partie responsables de la perte du kosovo, sans leur volonté impériale yougoslave, jamais ce qui s’est démographiquement passé au kosovo ne se serait produit.

    4-Nous mêmes avont perdu pour toujours une partie de notre terre historique (la rive gauche du rhin de RFA, la flandre flamande), on fera avec en suivant le saint principe des nationalités de Napoléon le grand (je parle du III), qui doit se baser sur les frontières linguistiques ou sur le nettoyage ethnique.

    Le nettoyage ethnique étant, dans les conditions actuelles, impossibles, inutile de chouiner sur le kosovo.

    A échelle historique, je ne dis pas que ça ne puisse changer (du moins pour les serbes, car pour la rive gauche du rhin, depuis des siècles qu’elle est germanique, je crois qu’elle appartient désormais LEGITIMEMENT à l’allemagne, alors que le kosovo albanais est très récent)

  6. duchesse du Berry permalink
    3 mars 2010 7 h 46 min

    Salut Lingane
    « hillard est le complotiste-type, grotesque, qui déssert la cause des vrais résistants par pessimisme et stupéfaction (au sens beketchien du terme) »
    ********
    Qu’est-ce qu’un « complotiste-type » comparé à un complotiste non »type » ?
    En quoi est-il grotesque ? Parce qu’en disant la vérité, il prend le risque de se prendre cet adjectif en pleine figure ? Et en quoi dire ce qu’il dit dessert-il la cause des résistants ?

    Il me semble au contraire qu’il n’y a rien de pessimiste à dire d’où viennent les causes de l’invasion que nous subissons. Ne rien dire est pire : c’est laisser le peuple dans l’ignorance, ne pas lui désigner ses vrais ennemis et le laisser ainsi sans défense devant les projets de domination mondiale. On a tout à gagner à clarifier, dire et démontrer les choses.
    En revanche, la sidération (ou stupéfaction) a plus de chance de provenir quand on est désarmé devant les choses, parce qu’on ne les comprend pas. Connaitre un ennemi ou une situation ne rend pas pessimiste, c’est de ne pas les connaître qui incline au desespoir et à l’inaction.
    En revanche, c’est jouer la politique de l’autruche et ne pas désigner clairement les choses, qui est un comportement de pessimiste, et de lâche.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :