Skip to content

Béatification de Pie XII: L’Eglise continue d’être salie

20 décembre 2009

Un Etat intouchable, qui ne se gène pas à s'ingérer dans les affaires de l'Eglise...

Benoît XVI, qui fait preuve d’un manifeste courage politique, permet à notre chère élite politico-médiatique de resservir le couvert pour leur plat favori: bouffer du curé et salir l’Eglise.

Quant nous interrogeons le Français moyen (lui qui est sans doute baptisé!) sur ce qu’il pense de l’Eglise catholique, voici ce qu’il répondra dans 2 cas sur 3:

1. L’Eglise est trop rétrograde, pas assez ouverte sur la modernité,

2. Sans l’Eglise, la pédophilie n’existerait plus, sous entendu, l’Eglise est le principal vecteur de ce fléau,

3. L’Eglise est proche des fascistes et des nazis, d’ailleurs n’a-t-elle pas collaboré avec Hilter et n’a-t-elle pas livrer lâchement les juifs durant la seconde guerre mondiale?

4. L’Eglise est raciste, regardez comment elle a été partie prenante durant l’esclavage et la colonisation de l’Afrique? Un Pape noir irait dans le bon sens, mais ce ne serait pas encore suffisant…..

5. ………

Bref, vous avez sans doute déjà entendu mille fois ces « arguments » de la part de gens qui ont un avis très tranché sur l’Eglise alors que la plupart du temps il n’ont jamais fait de recherche sur ce sujet. Tous ces préjugés, intégralement faux et mensongers, ont été colporté par des gens qui ont un intérêt  à salir l’Eglise catholique.

Qui a fait entrer toutes ces choses dans la tête du peuple Français, lui qui a été pendant si longtemps cheviller à l’Eglise?

Pie XII, le Pape qui a été honoré par les élites juives et israéliennes à l'issu de la seconde guerre mondiale pour son action envers les Juifs de Rome

Une partie de la réponse se trouve dans notre actualité, et qu’apprend-t-on ces jours-ci?

L’Etat d’Israël demande à la sainte Eglise Catholique de renoncer au procès en béatification concernant le Pape Pie XII, en raison de son supposé silence concernant le sort des juifs durant la seconde guerre mondiale.

En somme, un Etat représentant une dizaine de millions de personnes, demande à une institution internationale rassemblant un milliard de personne, de se soumettre à ses directives en s’ingérant de manière obscène dans des affaires qui ne le regarde pas.

En effet, en quoi une procédure interne à l’Eglise catholique doit-elle concerner l’Etat d’Israël? Ne veulent-ils pas aussi nommer les prêtres et les Evêques eux mêmes, pourquoi pas?

Quelqu’un a-t-il porté un jour un jugement sur une décision de la politique intérieur israélienne? L’Eglise a-t-elle, ne serait-ce qu’une fois, demander à une institution rabbinique de modifier ses lois anti-chrétienne?

Toujours est-il que l’Eglise est de nouveau attaquée, à l’approche de cette fête si importante pour les catholiques du monde entier, à savoir la Nativité du Sauveur, Notre Seigneur Jésus Christ. En France, l’importance de cette fête semble, d’année en année, perdre de plus en plus d’importance. Dieu merci, la Messe de minuit sera quand même retransmise sur France 2 cette année, mais c’est la seule présence médiatique significative que l’on peut retrouver.

Le choix éditorial d'un grand hebdomadaire français, une semaine avant Noël

Il est intéressant de noter que la couverture du Nouvel Observateur de la semaine du Jeudi 17 Décembre est consacré à l’Islam (La France et ses musulmans) et que le lendemain de la fête de Noël, Arte propose une magnifique soirée sur le Judaïsme et pourquoi les juifs ont bien fait de ne pas reconnaitre le Seigneur Jésus comme Messie. Tout un programme!

Réécrire l’Histoire est une arme puissante pour discréditer ou anéantir un ennemi, et c’est ce que nos élites politico-médiatiques s’emploient à faire à l’encontre de l’Eglise et des grands hommes d’Eglise.

Pour toutes les personnes qui veulent connaitre la vérité sur Pie XII et son action dans l’entre deux guerres et durant la seconde guerre mondiale peuvent visiter le blog qui lui est consacré:

www.pie12.com

Publicités
3 commentaires leave one →
  1. 20 décembre 2009 19 h 32 min

    « Israël », tout ce que compte la France de juifs, sionistes, jacobins, républicains et autres franmaques, est aux avant-poste pour demander à l’Eglise de ne pas s’ingérer dans les affaires politiques, c’est-à-dire pour demander au spirituel de ne pas s’occuper des affaires du temporel… (définition de la « laïcité » selon la déformation républicaine), mais ne se gêne pas par contre pour s’immiscer dans les affaires de l’Eglise, c’est-à-dire une ingérence du temporel dans le spirituel. Où est la neutralité ? Pourquoi ce deux poids deux mesures ? C’est du césarisme soft, césarisme qui est la forme la plus sournoise du totalitarisme, le contraire de la laïcité… En ces temps où les gens se piquent de parler d' »identité nationale française », de « laïcité », « démocratie », etc., on pourrait peut-être le leur rappeler…

  2. 20 décembre 2009 19 h 42 min

    Exact, j’aime beaucoup ce parallèle:

    – Le Système (sionard, franc-mac, républicains, droit de l’hommiste,…) demande à l’Eglise, organisation spirituelle, à ne pas s’immisce dans le temporelle (cf. Séparation de l’Eglise et de l’Etat, laïcisme,…).

    En revanche:

    – Le Système (les mêmes!), regroupant donc des organisations temporelles, s’imisce dans la sphère spirituelle de l’Eglise.

    Excellent!!

  3. 20 décembre 2009 20 h 40 min

    he oui…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :