Skip to content

Soral: le salut de la France passe par la francisation de l’Islam

28 décembre 2009

Publicités
25 commentaires leave one →
  1. 28 décembre 2009 9 h 47 min

    Très bonne video Fromdawu, le rapprochement différentiel entre la doxa républicaine kemaliste soralienne assimilationniste sarko-comptabile et la vision catholique du Père Pagès est saisissante…

    Ce que n’a pas compris Soral c’est qu’anti-assimilaSionistes, nous ne souhaitons pas aux musulmans de s’assimiler à la « république » matérialiste et libérale… Décidément, ces derniers mois, Soral sombre complètement. Triste d’en arriver là.

    J’ai mis ta video sur Christ-Roi.

    Amicalement, Ingomer

  2. Paul Atréïdes permalink
    28 décembre 2009 10 h 16 min

    Et que dire de la formule : « Franciser l’Islam »… Bon courage Soral.

  3. 28 décembre 2009 11 h 51 min

    Oui Ingomer, Soral veut désarabiser l’Islam comme Ataturk. Ce dernier avait supprimer l’alphabet arabe, avait imposer que les imam prêche en turque dans les mosquée,….. et c’est la voie que veut suivre Soral apparemment pour acheter la paix civile avec l’Islam.

    Seulement, l’arabe fait partie intégrante de cette religion, c’est ça qu’il faut comprendre. Selon le Coran (écrit en arabe), l’arabe est la langue du Paradis. Un de mes voisins, un vieux sénégalais wolof, veut à tout prix apprendre et maitriser l’arabe car c’est la meilleure langue. J’essaie de lui expliquer que Dieu aime la diversité et que sa culture wolof n’est pas inférieur à la culture arabe.

    Les femmes indonésienne porte le meme voile que les femmes pakstanaise ou somalienne, le niqab, car c’est une prescription coranique.

    Ainsi, l’Islam chaque en faite un colonialisme culturelle, avec une langue, des pratiques de moeurs (polygamie par exemple), un style vestimentaire (pour homme et femme d’ailleurs).

    Bref, le projet de Soral d’enlever la couche arabe de l’Islam pour les arabes de France parait bien périlleux…..

  4. 28 décembre 2009 11 h 52 min

    “Franciser l’Islam”… Un oxymore.

  5. 28 décembre 2009 12 h 03 min

    Sous des airs d' »antisioniste » islamophile, et de respecter les musulmans, Soral est un islamophobe acharné dont le projet vise à l’éradication illumi-nazie de l’islam comme religion dogmatique en travers de la marche vers l’Ordre nouveau sécularisé, laïque et obligatoire, phase préliminaire au Gouvernement mondial. Le projet de Soral sert ni plus ni moins le projet sioniste maçonnique. Soit Soral est donc un islamophobe minutieux et calculateur, soit c’est un idiot utile du système.

  6. Frosty permalink
    28 décembre 2009 12 h 20 min

    Et vous, qu’est-ce que vous proposez ?

  7. 28 décembre 2009 12 h 28 min

    La doctrine de Quas Primas, http://www.vatican.va/holy_father/pius_xi/encyclicals/documents/hf_p-xi_enc_11121925_quas-primas_fr.html
    le Christ-Roi tu connais ?

  8. 28 décembre 2009 12 h 33 min

    Exactement Ingomer! Le seul exemple de ce que Soral veut faire, c’est le franc-maçon Ataturk qui l’a fait, or Soral prétend lutter contre la maçonnerie et le Système….. C’est un contre sens terrible!

    Le Système a importer l’Islam en France pour diverses raisons, mais la maçonnerie a bien compris que l’Islam et le Christianisme ne pouvant cohabiter, la première finira d’achever la seconde qui elle subit un travail de destruction de près de deux siècles.

    Si on veut donc lutter de manière cohérente contre le Système, il faut adopter une ligne intégrale de résistance, qui peut certe s’appliquer progressivement:

    – Rejeter la République et tout ce qui va avec (laïcité,….) à cause de l’origine maçonnique de celle-ci.
    – Dire aux musulmans venu en France depuis 50 ans à la suite de la prise d’indépendance de leur pays, autrefois colonies de la République française, que s’ils veulent rester en France, ils devront arrêter de revendiquer quoi que soit par rapport à l’Islam car la France n’a pas vocation à devenir un pays musulman. Si les musulmans se sentiront mal à l’aise pour vivre leur religion, ils pourront retourner dans leurs pays d’origine sans difficulté.

  9. 28 décembre 2009 12 h 43 min

    « Le Système a importer l’Islam en France pour diverses raisons, mais la maçonnerie a bien compris que l’Islam et le Christianisme ne pouvant cohabiter, la première finira d’achever la seconde qui elle subit un travail de destruction de près de deux siècles. »

    Attention FDW, l’islam n’achèvera pas la France, il achèvera tout au plus la forme républicaine du gouvernement avec des zones tribales de chariah dans le pays inféodé au N.O.M. juif, mais la France elle, ne doit pas être confondue avec les institutions politiques en décrépitude de la république maçonnique. La France c’est plus qu’un Etat. La France peut parfaitement survivre comme nation sans existence d’un Etat qui la soutienne. La nation française réelle continue d’exister aujourd’hui malgré la persécution républicaine. je dirais même que plus le temps passe, plus notre nation s’enracine dans ce qu’elle est. Le pseudo débat sur l’identité nationale organisé par la république, devrait à ce titre se retourner contre ses promoteurs laïques et républicains. Car la négation d’une définition ontologique de la France (nation-héritage, France charnelle historique héritée d’une civilisation séculaire catholique) au profit d’une définition construtiviste, idéelle (nation-contrat révolutionnaire maçonnique) ne peut pas ne pas produire de rejet jusque dans le camp « laïque ».

  10. 28 décembre 2009 13 h 00 min

    Bien sûr que l’Islam n’achevera pas la France mais uniquement la République. L’avenir de la France est clairement celui-ci:
    – Un Etat français, divisé en länder (comme le démontre P. Hillard), devenu un groupe de province du N.O.M. Celui-ci disposera de l’appui de l’armée mondiale et de « légimité démocratique ».
    – Des zones islamiques régit par la Charia, dans les zones urbaines,
    – Des zones rurales reculé où des français de souche se seront réunis autour de hameaux ou villages entiers pour vivre de manière insoumise et faire perdurer l’âme de la France. Ces villages seront organisé de tel manière d’être le plus auto-suffisant possible, tant sur le plan énergétique qu’alimentaire…..

    De toute façon, l’Islam ne pourra jamais détruire la France et/ou l’Eglise, ça c’est certain. Mais en attendant, force est de constater que la France et l’Eglise a disparu de plusieurs zones territoriales en France, et cela, c’est sans précédant dans notre Histoire…..

  11. 28 décembre 2009 13 h 08 min

    « Un Etat français, divisé en länder (comme le démontre P. Hillard), devenu un groupe de province du N.O.M. »

    C’est ce que je dis à Gorr sur les Intransigeants : « un des buts du lobby (qui se confond avec l’objectif de la Secte…), est d’atomiser les sociétés traditionnelles européennes, d’utiliser les forces centrifuges opposées à l’intérieur de celles-ci pour s’extraire et jouer le rôle d’arbitre démocratique au-dessus de la mêlée (diviser pour régner), pointant du doigt la sortie de crise : le Gouvernement mondial, démocratie mondiale. Et le tour est joué. Ordo ab chao. Solve et coagule. »

    « Des zones rurales reculé où des français de souche se seront réunis autour de hameaux ou villages entiers pour vivre de manière insoumise et faire perdurer l’âme de la France. »

    C’est ce que dit aussi Jean Raspail qui parle de « communauté de la pérennité française » (in La Patrie trahie par la république).

    « la France et l’Eglise a disparu de plusieurs zones territoriales en France, et cela, c’est sans précédant dans notre Histoire….. »

    Non, nous avons déjà connu cela lors de la Guerre de Cent Ans, avant que Dieu sauve la France par l’entremise d’une Vierge proclamant le Christ-Roi ! Jeanne d’Arc nous montre très clairement la voie à suivre.

  12. 28 décembre 2009 13 h 18 min

    Tout ceci étant dit, je me demande quand même ce qu’il faudra pour que Soral sorte de sa spiral infernale vis-à-vis de l’Islam, car j’ai peur qu’en faite il n’y ai jamais de solution à son truc.

    Nous avons déjà toutes les preuves, tous les signaux, dans le présent et le passé, pour démontrer que l’Islam ne s’assimile jamais quand il arrive sur une terre chrétienne, il la détruit.

    De même, l’Islam ne s’est jamais désarabisé puisque les bases de ce système de pensée sont purement arabes. Le seul à avoir réussi à découpler les deux est le franc-maçon Ataturk (no comment).

    Mais pourquoi diable persiste-t-il? Est-il financé par l’Iran? Par des muzz tout simplement? Je ne vois pas quel intéret il a à jouer sur cette ligne là…..

  13. 28 décembre 2009 16 h 39 min

    j’ai cru comprendre que dans l’islam, au niveau dogmatique, il y avait une différence entre sunnites (qui seraient les catholiques de l’islam) et les chiites (des hérétiques qui seraient nos protestants libéraux). Sachant que Soral est ami avec le centre Zarah (des chiites), il y a là peut-être une piste, une plus grande propension de cette branche de l’islam à s’acculturer, à adopter des positions doctrinales hérétiques, s’éloignant de l’islam dogmatique.

  14. 28 décembre 2009 17 h 21 min

    Je ne crois pas que l’on puisse illustrer la différence entre chiisme et sunisme par catholicisme et protestantisme:
    – Les chiites ont un clergé comme dans le catholicisme, et les sunnites aussi d’une certaine manière avec les Muftis, les émirs et les califes (quand il y en avait)
    – Il existe du dogmatisme chez les deux courants, et tout les deux condamne l’innovasion (bida’a).
    – La seule différence majeure concerne la succession du Prophète de l’Islam, donc la transmission du pouvoir califale en quelques sorte.

    Pour en revenir à Soral, la récente rencontre du Parti Anti Sioniste avec Ahmadinejad doit sérieusement diminuer les marges de manoeuvre de Soral sur ses prises de position vis-à-vis de l’Islam. Dieudonné c’est encore pire, car apparemment l’Iran va financer un film sur la traite négrière par les juifs (cf. la dernière interview de Dieudo sur le sujet).
    Soral est donc tenu par l’argent du Centre Zarah et peut-être de l’Iran, et de l’autre par E&R qui est composé à majorité de musulman, eux-même attiré par l’anti-sionisme soralien. Soral ne peut donc pas se mettre à dos la majorité des membres de son association….

    Qu’en dis-tu?

  15. 28 décembre 2009 17 h 43 min

    « la récente rencontre du Parti Anti Sioniste avec Ahmadinejad doit sérieusement diminuer les marges de manoeuvre de Soral sur ses prises de position vis-à-vis de l’Islam. »

    Oui, c’est certain, chiites et sunnites se haient. Mais l’antisionisme doit les fédérer.

    « Soral est donc tenu par l’argent du Centre Zarah et peut-être de l’Iran, et de l’autre par E&R qui est composé à majorité de musulman, eux-même attiré par l’anti-sionisme soralien. Soral ne peut donc pas se mettre à dos la majorité des membres de son association….

    Qu’en dis-tu? »

    Oui c’est évident. Entre la kippa et le keffieh, Soral a choisi le keffieh.

  16. 29 décembre 2009 0 h 13 min

    Soral ne choisis pas le keffieh.
    Il dit, nous disons que l’Islam a sa place en France, et que ce n’est pas la France qui a sa place dans l’Islam.
    C’est revolutionnaire.

    Merci de votre ouverture d’esprit.

  17. 29 décembre 2009 0 h 15 min

    Excellente video FDW tu as compris avec cette video, les enjeux de cette question.

    Je pense que le texte Dieu et ma Nation y a contribue.

  18. 29 décembre 2009 9 h 18 min

    franciser l’Islam, c’est le transformer en christianisme : cela veut dire obliger les musulmans qui désirent vivre en Europe à se convertir au christianisme.
    Pourquoi pas ?

  19. 29 décembre 2009 12 h 24 min

    fiefenix :

    Soral ne choisis pas le keffieh.
    Il dit, nous disons que l’Islam a sa place en France, et que ce n’est pas la France qui a sa place dans l’Islam.
    C’est revolutionnaire.

    Merci de votre ouverture d’esprit.

    Oui, c’est une position tout à fait louable mais islamiquement impossible. Comment peut-on considérer et accepter une telle position d’un point de vue islamique honnete?
    L’Islam ne peut être coupé de sa racine arabe, jamais l’Islam ne s’est implanté en terre chrétienne en reniant une partie de lui même et s’assimiler à la culture du lieu. Je ne vois pas ce qu’aurait de plus la France du 21e siècle, qui s’écroule totalement en plus, pour venir remettre en cause l’Histoire sur ce point. De plus, aucun maghrébin hormis toi peut être, car tu as une certaine distance avec l’Islam (malgré lui) mais que la grande majorité des pratiquants n’a pas, j’en suis certain….

  20. 29 décembre 2009 12 h 35 min

    topos :

    franciser l’Islam, c’est le transformer en christianisme : cela veut dire obliger les musulmans qui désirent vivre en Europe à se convertir au christianisme.
    Pourquoi pas ?

    Je n’irais pas jusque là!
    Déjà, avant d’exiger que les musulmans voulant à tout prix rester en Europe qu’ils se convertissent (la période de la Reconquista espagnole avec les conversos montrent que ce n’est pas une solution miracle), il faudrait déjà que les Européens de souche se convertissent eux-même!

    Si les 50 ou 60% de français baptisé dans le catholicisme étaient de fervent catholiques, la question de l’Islam ne se poserait pas, c’est clair.

  21. Fiefienix permalink
    29 décembre 2009 12 h 38 min

    FDW

    « L’Islam ne peut être coupé de sa racine arabe »
    Bien sur que si

    La dynastie Arabe des Abbasides c’est opposé a l’aristocratie arabe des omeyades à l’aide des convertis perses, et des esclaves

    La Turquie ou les pays comme l’Indonésie ne sont pas arabophones.
    Les Arabes musulmans représentent 15% de la population islamique.
    L’arabe est une langue liturgique. Point barre.

    Quant à moi, je ne suis pas un mouton à cinq pattes, mais l’arabe qui cache la forêt ….

    Bien à toi

  22. 29 décembre 2009 13 h 41 min

    « Soral ne choisis pas le keffieh.
    Il dit, nous disons que l’Islam a sa place en France, et que ce n’est pas la France qui a sa place dans l’Islam.
    C’est revolutionnaire.

    Merci de votre ouverture d’esprit. »

    l’Islam n’a pas sa place en France, ni en Europe d’ailleurs… L’islam n’est pas révolutionnaire, il est rétrograde, il marque un retour en arrière par rapport au progrès qu’a constitué le christianisme chez nous (fin de l’esclavage, fin de l’inégalité homme-femme, fin d’une vision totalitaire césariste du pouvoir où temporel et spirituel sont confondus sur une même tête…, fin de la polygamie, etc.)

    « franciser l’Islam, c’est le transformer en christianisme : cela veut dire obliger les musulmans qui désirent vivre en Europe à se convertir au christianisme.
    Pourquoi pas ? »

    Comme le dit Fromdawu, historiquement cela n’a jamais fonctionné : « la période de la Reconquista espagnole avec les conversos montrent que ce n’est pas une solution miracle ».
    Je développe un peu : après Grenade (1492) et la chute de la dernière possession mahométane en Espagne, les musulmans, restés sur place et convertis officiellement au catholicisme, furent tolérés par les rois catholiques Ferdinand et Isabelle. Ces « conversos » abandonnèrent leur véléité de pouvoir, mais au siècle suivant ils continuaient à pratiquer leur religion, recommencèrent leurs prétentions, persécutèrent des espagnols et en tuèrent (« révolte des Morisques »). Dans ces conditions prétendre que franciser les musulmans serait une solution est une assertion contredite par l’histoire européenne. Don Juan d’Autriche dut prendre les armes à nouveau pour défendre les Chrétiens (Guerre des Alpujarras 1571). Sa victoire décida Pie V à lui donner le commandement de la flotte de la Sainte Ligue formée par l’Espagne, Venise et le Vatican, contre les Turcs (Lépante 1571) qui venaient de prendre Chypre (1570) et de déployer à nouveau l’étendard du Prophète… Chypre appartenait à Venise. Lépante marque le début de la décadence ottomane en Europe. Une des pages les plus glorieuses du christianisme. Nos ancêtres ne se sont pas sacrifiés par milliers pour sauvegarder nos libertés pour qu’aujourd’hui nous déroulions le tapis rouges aux descendants de leurs meurtriers.

  23. 29 décembre 2009 13 h 45 min

    @Fiefenix

    Hehe…

    J’entends bien, les Arabes (au sens ethnique) représentent que 15% des musulmans dans le monde ect….

    1. En France, les Arabes représentent sans doute 1/2 ou 3/4 des musulmans (le reste étant des kabyles, turque ou ouest-africains)

    2. Je te parles de culture arabe avant tout. La langue arabe est la seule langue légitime en Islam, pour comprendre parfaitement le Coran et les Hadith, il faut maitriser l’arabe, les autres langues ne permettant pas d’atteindre la justesse des propos aussi bien que cette dernière. D’autre part, la langue arabe est la langue d’Allah, puisque le Coran est en arabe, la langue du Paradis est l’arabe,….. Que penser du style vestimentaire musulman (voile islamique, niqab,… pour les femmes, et djellaba/robe + barbe islamique pour les hommes) qui existent chez tout les peuples musulmans du monde (de l’Indonésie au Maroc),…. des exemples comme ça j’en aurais plein pour démontrer que l’Islam est un alibi pour véhiculer la culture arabe. Je pourrais en faire un article d’ailleurs, pourquoi pas, cela me permettra de travailler la question…

  24. 29 décembre 2009 13 h 48 min

    « La langue arabe est la seule langue légitime en Islam, pour comprendre parfaitement le Coran et les Hadith, il faut maitriser l’arabe, les autres langues ne permettant pas d’atteindre la justesse des propos aussi bien que cette dernière. D’autre part, la langue arabe est la langue d’Allah, puisque le Coran est en arabe, la langue du Paradis est l’arabe,….. Que penser du style vestimentaire musulman (voile islamique, niqab,… pour les femmes, et djellaba/robe + barbe islamique pour les hommes) qui existent chez tout les peuples musulmans du monde (de l’Indonésie au Maroc),…. des exemples comme ça j’en aurais plein pour démontrer que l’Islam est un alibi pour véhiculer la culture arabe. Je pourrais en faire un article d’ailleurs, pourquoi pas, cela me permettra de travailler la question… »

    Oui. Si tu peux en faire un article je suis preneur.

  25. catacombes permalink
    9 novembre 2010 2 h 31 min

    Non, Monsieur Soral, le salut de la France passe par la rechristianisation, parce que nos ancêtres, avant de devenir des français, étaient des chrétiens. Parce que c’est le christianisme qui a pétri en profondeur la moëlle, l’identité, l’histoire, la culture, la civilisation de ce pays.

    Ce que les vagues successives de population ont adopté, dès les temps barbares, c’est le christianisme, par le patient travail des évêques et du petit clergé, soucieux alors d’administrer et de pacifier les moeurs, alors bouleversées par l’arrivée massive de ces populations.

    Ce n’est pas un hasard si les trois quarts des bleds de ce pays s’appellent ‘St Quelque Chose’…

    Qui le nie n’a rien compris. Et ce n’est même pas une question de foi. Revenir aux fondamentaux de notre histoire et savoir ce qui nous a faits…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :