Skip to content

Islam: les erreurs historiques du Coran

1 avril 2010

Un catholique formé en vaut dix, comme on dit! Voici un élément de connaissance et de compréhension de l’Islam permettant de pouvoir confondre un adversaire dans une controverse entre chrétien et musulman (je vous proposerais quelques clés comme celle-ci, de manière simple et synthétique).

En Islam, si vous « déboulonnez » le Coran, vous pouvez tout déconstruire. Sans la divinité et l’innimitabilité du Coran, l’Islam n’est pas qu’une fable qui aura réussi à se répandre par des moyens humains, comme le communisme par exemple. Voilà pourquoi il faut s’intéresser au Coran d’abord, et plus particulièrement aux contradictions et aux erreurs qui y sont contenues. Rappelons tout de même que le Coran est un livre censé être parfait, à la lettre prêt, car écrit par Allah lui-même et dont un exemplaire serait à ses côtés éternellement. S’il y a donc une erreur historique, « ça la fout mal » comme dirait l’autre!

1) La Vierge Marie :

Dans le chapitre de l’Interdiction (Sourate At-Tahrim) 12 : « Et Marie, la fille d’Imran, qui sut préserver sa chasteté. »
Et dans le chapitre de Marie (Sourate Maryam) 27, 28 : « Alors elle l’amena à son peuple, en le portant. Ils dirent : O sœur d’Aaron, ton père n’était pas un homme qui commettait l’adultère, ni ta mère une femme impudique. »
Ainsi le Coran dit que Marie, la mère du Christ, était la fille d’Imran et la sœur d’Aaron. La Sainte Bible dit que Marie est la fille de Joachim. Mahomet a confondu Marie la prophétesse, la sœur d’Aaron, qui a été mentionné dans l’Exode 15 ; 20, avec Marie, la mère du Christ.
La Sainte Bible dit dans le premier livre des Chroniques 6 ; 3 : « Les enfants d’Amram : Aaron et Moïse, et Marie. Les fils d’Aaron : Nadab et Abiu, Eléazar et Ithamar », ainsi, Marie était la fille d’Amram d’après l’histoire et la Sainte Bible.

Il changea donc le nom d’Amram en Imran et considéra la Vierge Marie comme Marie, la sœur d’Aaron et de Moïse et la fille d’Imran, bien que ce ne soit pas la même personne.

Comment Marie, la mère du Christ, peut être la fille d’Imran et la sœur d’Aaron et de Moïse alors qu’il y a 1 500 ans entre la Vierge Marie et l’époque d’Aaron ?

Dieu se trompe-t-il quand il parle de l’histoire ?

2) La naissance du Christ :

Au sujet de la naissance du Christ, le Coran l’a mentionnée dans :

Le chapitre de Marie (Sourate Maryam) 22-26 : « Elle devint donc enceinte de l’enfant et se retira avec lui en un lieu éloigné. Puis, saisie des douleurs de l’accouchement, elle s’adossa au tronc d’un palmier en s’écriant : « Plût à Dieu que je fusse morte et oubliée bien avant cet instant ! » Alors il (Jésus) l’appela de dessous elle, disant : « Ne t’afflige point ! Ton Seigneur a fait jaillir un ruisseau à tes pieds. Secoue le palmier vers toi, il en tombera sur toi des dattes mûres et succulentes. Mange, bois et réjouis-toi ! S’il t’arrive de voir quelqu’un, dis-lui : En effet ! J’ai fait vœu d’un jeûne au Tout-Miséricordieux Allah. »

Cette histoire est complètement différente dans tous ses aspects à celle mentionnée dans la Sainte Bible au sujet de la naissance du Christ.

Dans Luc 2 ; 1-7 : « Or, il advint, en ces jours-là, que parut un édit de César Auguste ordonnant le recensement de tout le monde habité. Ce recensement, le premier, eut lieu pendant que Quirinius était gouverneur de Syrie. Et tous allaient se faire recenser, chacun dans sa ville. Joseph aussi monta de la Galilée, de la ville de Nazareth, en Judée, à la ville de David, qui s’appelle Bethléem, parce qu’il était de la maison et de la lignée de David, afin de se faire recenser avec Marie, sa fiancée, qui était enceinte. Or il advint, comme ils étaient là, que les jours furent accomplis où elle devait enfanter. Elle enfanta son fils premier-né, l’enveloppa de langes et le coucha dans une crèche, parce qu’ils manquaient de place dans la salle. »

Donc, selon l’histoire et la Sainte Bible, le Christ est né à Bethléem où le lieu de sa naissance est visité par beaucoup de personnes jusqu’à présent.

Mais cette histoire mentionnée dans le Coran était l’histoire d’Agar, la mère d’Ismaël qui partit en un lieu éloigné à côté d’un palmier et un ange lui apparut, et il y eut une rivière à côté d’elle. C’est l’histoire que Mahomet a citée dans le Coran et il l’a attribuée à la naissance du Christ.

Nous demandons : Comment lui a-t-il ordonné de secouer le tronc du palmier vers elle ? Comment aurait-elle pu le faire alors qu’elle venait de donner naissance à un enfant, et était certainement épuisée ? Et pourquoi ne l’a-t-il pas secoué pour elle ? Lui qui lui a amené un ruisseau sous elle pouvait aussi secouer le palmier pour elle.

Et maintenant il lui a demandé de manger et de boire, mais si elle voit quelqu’un, qu’elle dise : « J’ai fait vœu d’un jeûne au Tout-Miséricordieux Allah. », lui demandait-il de mentir ?

Quelqu’un pourrait dire qu’elle pourrait jeûner de la parole et non pas ne pas manger. Ce n’est pas possible, car le jeûne n’est mentionné dans aucun livre comme jeûne de la parole et elle parlait déjà en disant : « Plût à Dieu que je fusse morte et oubliée bien avant cet instant ! »

3) Pharaon et son Ministre Aman :

Le chapitre du Récit (Sourate Al-Qasas) 8, 38 dit : « La famille de Pharaon recueillit l’enfant sans se douter qu’il allait devenir pour eux un ennemi et une source d’ennuis, car Pharaon, Hâmân et leurs armées étaient dans l’erreur. S’adressant alors aux dignitaires, Pharaon dit : « Vous n’avez pas, que je sache, un autre dieu que moi ! Et toi, Hâmân, fais-moi cuire des briques et construis-moi une tour pour que je monte au Dieu de Moïse ! »

Ainsi, selon le Coran, Hâmân était le Ministre de Pharaon. Alors que la Sainte Bible dit qu’Aman était le ministre du Roi Xerxès, le roi des Perses en 486 avant Jésus-Christ (Livre d’Esther), le nom d’Aman était le nom d’un dieu Perse. Pharaon d’Egypte vécut en 1 490 avant Jésus-Christ. Il y avait donc un millier d’années de différence entre eux, et Hâmân n’aurait jamais pu être un nom de l’époque de Pharaon car les Egyptiens n’utilisaient pas les noms des dieux Perses mais ceux de leurs propres dieux. Utiliser des noms de dieux étrangers aurait été s’opposer au culte de leurs dieux. Donc Pharaon d’Egypte n’aurait jamais pu avoir un ministre du nom d’Hâmân et ce nom a été pris d’un homme qui a vécu mille ans plus tard.

4) Moïse et le Samaritain :
Il a été mentionné dans le Coran que le Samaritain était celui qui a fait la statue du veau d’or d’Israël dans le désert à l’époque de Moïse.
Dans le chapitre de Tâ-Hâ (Sourate Ta-Ha) 85– 88 : « et le Samaritain les a égarés. . . Il (Moïse) dit : « O mon peuple, s’écria-t-il, votre Seigneur ne vous a-t-il pas fait une belle promesse ? Ou avez-vous voulu que la colère de Dieu s’abatte sur vous, pour avoir trahi votre engagement envers moi ? « Nous n’avons pas manqué à notre engagement avec toi, répondirent-ils, de notre propre gré, mais on nous a fait porter des charges de bijoux appartenant au peuple de Pharaon. Nous les avons jetés au feu ; le Samaritain en a fait de même. » Il sortit alors du feu pour eux une statue d’un veau qui semblait beugler. Ils dirent : « Ceci est votre dieu et le dieu de Moïse. »
Le Samaritain (celui qui vivait dans la cité de Samarra) n’était pas connu au temps de Moïse car la cité de Samarra n’existait pas à son époque, l’histoire nous disant qu’elle fût construite en 880 avant Jésus-Christ alors que Moïse vivait en 1 500 avant Jésus-Christ. Il y avait donc une différence de sept siècles entre les deux, et personne n’était appelé le Samaritain au temps de Moïse.
A côté de ces erreurs historiques du Coran, il y a aussi des contradictions dans les événements décrits dans le Coran lui-même.
En voici un exemple :

Le destin du Pharaon d’Egypte :

Cette histoire a été mentionnée en deux endroits dans le Coran :
Dans le chapitre du Récit (Sourate Al-Qasas) 40 : « Nous le saisîmes, lui et ses troupes, et les précipitâmes tous dans la mer. »
Alors que dans le chapitre de Jonas (Sourate Yunus) 90-92 il est écrit : « Nous fîmes franchir la mer aux Fils d’Israël. Pharaon et son armée se lancèrent à leur poursuite par haine et par iniquité, jusqu’au moment où Pharaon, débordé par les flots s’écria : « Oui, je reconnais qu’il n’y a d’autre dieu que Celui en qui croient les Fils d’Israël, et je me soumets totalement à lui. » C’est maintenant que tu te soumets, lui dit le Seigneur, alors que naguère, tu désobéissais et tu te solidarisais avec les corrupteurs ? Aujourd’hui, Nous allons épargner ton corps afin que tu serves d’exemple à tes successeurs. »
Donc dans un verset il est dit qu’il est mort noyé dans la mer avec son peuple, tandis que dans un autre verset il est dit qu’il a été secouru de la mort parce qu’il a cru en Dieu.
Alors est-il mort dans la mer ou a-t-il été secouru ? C’est une contradiction évidente dans le Coran lui-même.

Pour avoir une réponse certaine, nous pouvons trouver dans la Sainte Bible, dans l’ Exode 14 ; 28 : « Les eaux revinrent et recouvrirent les chars, les cavaliers et toute l’armée de Pharaon qui étaient entrés dans la mer à la suite des fils d’Israël ; pas un seul parmi n’eux n’échappa. »

Et dans les Psaumes 136 ; 15 : « et englouti dans la mer Rouge Pharaon et son armée, car sa miséricorde est éternelle. »
Ils disent que Pharaon et ses soldats se sont tous noyés dans la mer.
Et on sait aussi que, dans l’histoire, Pharaon se noya dans la mer à l’époque de Moïse.

Sources:

Traduction française placée sous licence commons creatrive :  autorisation de copie gratuite avec indication de la source : jesusmarie.com, France, Paris, 2009.
http://jesusmarie.free.fr/islam_zakaria_boutros_47.html
Publicités
7 commentaires leave one →
  1. Gorr permalink
    4 avril 2010 16 h 20 min

    Le texte est très intéressant.

    Puis-je formuler ici une théorie osée qui n’engage que moi ? Voilà : pour moi, il y a des dizaines de preuves que l’islam est une fausse religion, qui n’est pas celle de Dieu.

    [……….//modération//…………]

  2. 5 avril 2010 0 h 57 min

    Désolé Gorr, j’ai dû modérer ton commentaire et couper ton propos, pour ne pas discréditer le combat, je pense que tu dois comprendre mon action.

    En Christ+

    • Fiefienix permalink
      11 avril 2010 13 h 34 min

      Tu es toujours un vilain petit canard Frere Gorr

  3. Kingparc permalink
    16 octobre 2010 20 h 46 min

    Concernant la vierge Marie (paix soit sur elle), les mots n’ont pas la même portée dans les langues sémitiques et les langues indo-européennes.
    En arabe, en hébreu, en araméen, etc., des mots comme ‘ab (père), ‘umm (mère), ‘ukht (sœur), ibn (fils), bint (fille), 3amm (oncle paternel), n’ont pas une signification limitée aux liens de parenté.
    Quand on dit de la Vierge « Bint 3imrân », cella ne veut point dire qu’elle été la fille d’Amrâm, père de Moise et d’Aaron, mais qu’elle été de sa lignée généalogique.

  4. Aziz permalink
    28 mars 2011 3 h 39 min

    Si je peux me permettre, ce debat est vraiment interessant et c ‘est une maniere tres civilisee de discuter et critiquer les religions.
    Voila, je suis musulman, et j ‘ai ete intrigue par plusieurs points. Et j ‘ai fait ma petite recherche sur les versets coraniques cites et les interpretations (toutes les interpretations faites des versets cites):

    -la confusion entre les deux Marie et les deux imran est facile a expliquer: comme le dit kingparc les notions de parente en arabe et en hebreu sont assez vagues et il se trouve que « imran » en hebreu est synonyme de Joachim et que Marie etait de la tribu d’Aaron (nom de la tribu) . Ce qui expliquerait « soeur d’Aaron » , sachant que dans le coran, Marie la mere de jesus etait clairement fille unique et sa mere voulait avoir un garcon qu elle n’ a jamais eu. Donc il n y a vraiment pas de confusion possible.

    -Ibn Khaldûn, s’étend longuement sur la généalogie de la Vierge, dit : « Il est dit dans la révélation coranique : « Marie fille d’Imrân ». Mais qu’on sache que le mot ‘Imrân a comme sens en hébreu yû’aquim (joachim) (le Coran, traduction et commentaire, tome 1).
    Donc pas de contradiction entre le nom du pere de Marie dans le coran et dans l evangile.

    – Pour l histoire de pharaon , il est indiscutable dans le coran que le pharaon etait mort noye ce jour la. Le verset cite dans l article indique clairement en arabe que c’est le cadavre qui a ete epargne pour qu’ il serve d’example aux successeur (il n y a pas de contradiction )
    En plus, plusieurs hadiths confirme la mort de pharaon ce jour la , avec des details, notamment sur la reaction de l’ange gabriel…

    -Pour les autres points , je vois mal comment on peux affirmer que le prenom hamaan n’existait pas en egypte et etait reserve a un dieu perse (et ce n est meme pas la meme prononciation)

    Voila, c’est la premiere fois que je trouve un article qui critique de maniere objective et sensee . (D ‘habitude, c’est juste des mensonges ridicules sans aucun fondemement dans l islam qui refletent l’hypocresie et la haine des auteurs)
    Bonne continuation, et que dieu nous montre a tous le bon chemin a tous(que ce soit moi ou vous).

    Salaam

  5. YaSalam permalink
    12 octobre 2011 18 h 35 min

    je suis d’esole les gars mais la parole de dieu, le coran ne se lit pas en terme de comparaison ou de chapitres…. la parole d’Allah est descendue de maniere ‘ »desordonner »‘ dans le temps ma de tres ordonneh dans son contexte. Ainsi afin de comprendre tout cela il faudrait se departir de jugement humain. et la lire qu’avec la volonte divine…. Vous vous attardeh a des choses insensees telles des transcriptions et des traductions… qui n’est que l’oeuvre de l’humain… alors que lon sait bien la semantique de l’histoire… Aussi bien le coran que la bible, les psaumes, la thora… sont la parole divine…. Nous musulmans aimont au plus plus haut point tous les prophetes, autant que vous….. Alors pkoi denigrer celui qui ne vous degnigre point au contraire vous accepte… Peut etre la geopolitique actuelle a meler la religion et en a fait une certaine arme, que je deplore…. mais N’oublions pas que nous tous venerons le meme Dieu, suivons les meme textes et aimons les meme prophetes…. Noublions pas non plus que nous tous c’est a Dieu que nous retournerons… Alors soyons l’Humanite, Dieu, Allah nous gratifiera….. Je vous remercie Wa Salam

  6. lily cacahuette permalink
    19 août 2014 19 h 29 min

    Il y a une erreur que j’aimerai bien que l’on m’explique.

    il est dit dans le coran que la terre a été faite d’ une boule compacte et dure de toute éternité.
    Or que je sache, l’univers a, a peu près 14 milliards d’années) ce qui est déjà en soit un temps bien défini et non infini, et la terre seulement 4,5 milliards d années.
    ce qui est loin d’être infinie.
    sans compter que l’on sait aujourd’hui qu’ elle a été poussière, puis gazeuse puis liquide avant d’etre solide.

    ne trouvez vous pas bizarre aussi que rien ne soit dit de tres concret sur le cosmos, les étoiles,
    la vitesse de la lumière ou d’autres choses qui pourrais être vérifié de nos jours et que ce soit incontestable.
    Bizarrement le cosmos qui est son univers il n’en parle pas alors que c’était le seul moyen de mettre tout le monde d’accord de nos jours.
    c’est surtout que comme personne n’y connaisait rien à l’époque et bien il n’y a rien, tout simplement.

    les religions sont imparfaites parce qu’elles sont inventées par les hommes pour les hommes.
    croyez vous que dieu ai besoins de 600 pages pour dire ce qu’il y a dire dans ce livre ?
    j’en doute. Pour moi c’est faire insulte a son intelligence.

    Rester croyants et près de dieu vous avez raison, mais essayez d’oublier un peu la religion quelle qu’elle soit,
    la planète et les hommes s’en porteront beaucoup mieux.

    pas besoins d’etre religieux pour être humble, charitable, honnête, droit, et vertueux.
    c’est à vous de changer le monde, pas au livre.

    portez vous bien, que dieu (quel qi soit) vous bénisse.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :