Skip to content

Fabrice Robert: l’Apéro géant et les nouvelles formes de résistance

24 juin 2010

Le Président du Bloc Identitaire, Fabrice Robert, revient sur l’Apéro géant du 18 Juin 2010 et donne quelques précisions sur les motivations de son combat ainsi que sur les formes que devrait prendre la résistance française du XXIe siècle. Voici quelques extraits de l’article paru aujourd’hui sur Novopress:

Fabrice Robert à l'Etoile (© bivouac-id)

Ce rassemblement des résistants du 18 juin 2010 est une première en France. Un rassemblement trans-courant qui a réuni des personnes de sensibilités différentes pour dénoncer, le temps d’une action, une menace qui nous préoccupe tous. Au-delà de profondes divergences avec des structures comme Riposte laïque, Résistance républicaine ou encore la Droite libre, cette mobilisation est avant tout une victoire du pragmatisme politique, du respect pour les différences et les richesses de chacun, et du refus de postures idéologiques génératrices de divisions. Cela au moment où l’urgence nous impose, pour la défense de notre identité et de notre avenir sur notre terre, d’être absolument efficaces. […] Dans le même temps, notre action était prise pour cible par un attelage quelque peu hétéroclite allant de SOS Racisme jusqu’à certains représentants d’une extrême droite passéiste, ringarde et caricaturale qui nous reprochaient nos « compromissions » et nos « reniements ». […]

Quelles sont les raisons de cette vindicte sectaire à défaut d’être populaire ? Seuls les nationalistes – ou ceux qui se prétendent tels – détiendraient la légitimité du combat contre l’immigration et l’islamisation, et s’associer à des structures de gauche constituerait une faute politique. Fichtre ! Ces gens-là préfèrent donc perdre toutes les batailles, seuls, qu’en gagner n’en serait-ce qu’une avec d’autres ! Et d’ailleurs, que veulent-ils au juste ? Sauver la France et l’Europe de la submersion migratoire et de l’islamisation, ou se draper dans une posture archaïque et suicidaire – pour eux, ce qui n’est pas grave, mais surtout pour le peuple français, ce qui est, là, un véritable crime contre la patrie ? […]

Par ailleurs, la laïcité, en 2010, ne peut être réduite à un éventuel combat anti-clérical et je continue à penser que la foi doit rester dans le domaine privé. Si l’Europe a bel et bien un fonds chrétien, si l’histoire de l’Europe est indissociable de l’histoire de la chrétienté (comme elle ne peut être séparée d’Athènes et de Rome), la référence à la laïcité ne peut être associée à une déclaration de guerre contre la religion. Si, il y a un siècle, la séparation de l’Eglise et de l’Etat s’est imposée de façon extrêmement brutale et injuste contre le christianisme, et particulièrement contre le catholicisme, c’est aujourd’hui, paradoxe de l’Histoire, grâce à la persistance d’un cadre chrétien qu’une laïcité ouverte, apaisée, tolérante, peut perdurer. Les deux ne sont plus incompatibles, le sort du christianisme et de la laïcité deviennent même liés face à un islam qui ne tolère ni l’un ni l’autre. […] Pour résumer, l’extrême droite rassemble aujourd’hui des gens qui se projettent dans un passé heureusement révolu ou qui rêvent d’un futur fantasmé. Nous, Identitaires, nous voulons simplement vivre dans le présent et répondre efficacement aux dangers qui menacent notre peuple.

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :