Skip to content

Mgr Benoit- Gonnin: « Je ne laisserai pas occuper une église »

24 juin 2010

Un article du Parisien.fr nous relate une tentative d’occupation d’église par un collectif de clandestins, et du refus par l’Eveque du lieu d’être pris en otage par la situation:

Le P. Jacques Benoit-Gonnin interrogé dans un reportage de France 2, le 22 février 2007 (Capture d'écran du site Ina.fr).

« Je ne laisserai pas occuper une église, car elle n’est pas faite pour cela, explique Mgr Jacques Benoit- Gonnin. C’est un édifice affecté au culte, qui accueille les assemblées de prière, des conférences religieuses ou des concerts de musique sacrée. La situation douloureuse de ces personnes ne justifie pas qu’on vienne dans un lieu et qu’on l’occupe sans prévenir. On est pris en otages. » Pour autant, « l’Eglise ne reste pas indifférente à la situation des personnes qui se retrouvent à la rue, migrantes ou pas ». […]

Mgr Benoit-Gonnin est conscient que l’Eglise se retrouve sur « une ligne de crête » : « D’un côté, il est de notre responsabilité de défendre la dignité des personnes. Toute personne est une créature de Dieu et elle doit être respectée dans ses droits fondamentaux. De l’autre, l’Eglise ne peut contester les décisions de l’Etat qui régit les flux migratoires, la politique d’accueil des migrants… » Les deux représentants de l’Eglise et de l’Etat dans l’Oise ont échangé sur la question le mardi suivant la tentative d’occupation. « Le préfet est au courant de cette situation et il agit en fonction de la réglementation », explique l’évêque. Et de rappeler qu’au-delà des situations d’urgence se cachent de vrais problèmes politiques, économiques ou sociaux : « Il n’est pas admissible que des personnes soient obligées de fuir leur pays à cause de la guerre, de la misère ou de la corruption. »

Advertisements
19 commentaires leave one →
  1. jipé permalink
    24 juin 2010 19 h 11 min

    une église est d’abord construite pour la messe, la confession , les sacrements , ensuite c’est la maison de Dieu, et si l’état ne régule pas l’invasion migratoire l’Eglise a tout à fait le droit d’intervenir pour tancer les gouvernements au nom du bien commun d’une nation .

  2. Gorr permalink
    24 juin 2010 23 h 10 min

    En clair, il aime les immigrés, il est pour l’accueil, pour la dignité… mais chez les autres, pas chez lui.

    ça rappelle ces bourgeois du 16ème qui adorent les immigrés mais qui chialent dès qu’on leur installe un immeuble de logements sociaux juste à côté de leur 150 m².

  3. 24 juin 2010 23 h 54 min

    L’accueil de l’étranger, la défense de la dignité humaine, sont des principes intrinsèquement bon, Gorr, c’est leur perversion qu’il faut combattre. Il faut combattre les problèmes à la source, c’est l’élite cosmopolite qui créé le chaos un peu partout qui oblige les déportations massives d’étranger et par conséquent qui forcent les européens à devoir les accueillir alors qu’on ne le peut plus, depuis longtemps déjà.

    Si nous étions un pays prospère, catholique et fier, nous pourrions accueillir quelques réfugiés politiques, d’un point de vue moral, mais là ces conditions ne sont plus réunis (par la main invisible…!)

  4. Gorr permalink
    25 juin 2010 0 h 42 min

    « L’accueil de l’étranger, la défense de la dignité humaine, sont des principes intrinsèquement bon »

    intrinsèquement antichrétiens.
    Ce qui est chrétien, c’est l’accueil du prochain et la défense de la dignité du prochain avant tout. Le reste passe à un milliard d’années lumières derrière.
    Pardon de le dire, mais ça me sidère de voir à quel point le catholicisme 2.0 version SOS-Racisme-JPII-B16 a su gagner les esprits même des plus éclairés.

    • 25 juin 2010 7 h 41 min

      Le dignité humaine se met en pratique d’abord avec le prochain, puis avec le lointain si l’on peut.

  5. Alexis permalink
    25 juin 2010 0 h 45 min

    Ce que veut dire FromDawu je pense c’est que acceuillir quelques réfugiés est normal et bon, mais pas des milliers ou millions de gens 😉

  6. Gorr permalink
    25 juin 2010 0 h 48 min

    Alexis :

    Comment sont les popes orthodoxes ? Je veux dire, si je discute avec l’un d’eux demain, que va-t-il me dire ? Si je lui parle des j, va-t-il se pisser dessus comme un curé conciliaire, va-t-il tenter de m’exorciser ou bien va-t-il chanter Heili Heilo avec moi ?

    (c’est une caricature, évidemment)

  7. Alexis permalink
    25 juin 2010 0 h 58 min

    Si je lui parle des j, va-t-il se pisser dessus comme un curé conciliaire, va-t-il tenter de m’exorciser ou bien va-t-il chanter Heili Heilo avec moi ?

    Rien de tout cela, il te dira qu’ils sont des hommes comme les autres, et qu’on les tolère tant qu’ils ne font rien contre le pays, contre notre foi.

    Mais si ils s’attaquent a nous, on l’expédie en Israel ou dans une prison sibérienne.
    Après ca dépend des patriarcats, a Moscou ou a Belgrade ca sera plus violent que l’oecuméniste abruti de Constantinople qui lui va se pisser dessus.

    Mais saches que tu prendrais des risques a parler en bien d’Hitler, car les nazis ont tué beaucoup d’orthodoxes en Yougoslavie, dans l’ouest de l’Ukraine et en Transylvanie. LEs nazis ont meme envoyé en camp de concentration les dirigeants survivants del a Garde de Fer roumaine.

  8. Gorr permalink
    25 juin 2010 1 h 05 min

    « Mais si ils s’attaquent a nous, on l’expédie en Israel ou dans une prison sibérienne.
    Après ca dépend des patriarcats, a Moscou ou a Belgrade ca sera plus violent que l’oecuméniste abruti de Constantinople qui lui va se pisser dessus. »

    Ok, bon alors il faut que j’aille à Moscou… En clair, si je tombe en France sur un pope français, j’aurais en face de moi la même larve que son homologue catholique. Pas très réjouissant, tout cela.
    Pardon, mais ça montre une certaine faiblesse AUSSI chez vous les orthodoxes (ok, je sais, nous les cathos, on n’est mal placé pour donner des leçons, vaudrait mieux qu’on la ferme, ok, ok)

    « Mais saches que tu prendrais des risques a parler en bien d’Hitler, car les nazis ont tué beaucoup d’orthodoxes en Yougoslavie, dans l’ouest de l’Ukraine et en Transylvanie. »

    Oui, mais pas par anti-christianisme, mais parce que les Serbes et certains Ukrainiens étaient contre le mouvement. Bref, persécution politique et non religieuse.
    D’ailleurs ce fut la même chose ailleurs (là où il n’y a pas d’orthodoxes) contre certains prélats catholiques ou protestants. Persécution contre les ennemis politiques et les traites à la patrie, et non en raison de leur foi.

  9. Alexis permalink
    25 juin 2010 1 h 15 min

    « En clair, si je tombe en France sur un pope français, j’aurais en face de moi la même larve que son homologue catholique. Pas très réjouissant, tout cela. »

    Nan mais en France l’Etat de l’orthodoxie est catastrophique, et pas que sur ce sujet. C’est l’oecuménisme qui gangrène la hiérarechie orthodoxe francophone et parisienne.

    « Pardon, mais ça montre une certaine faiblesse AUSSI chez vous les orthodoxes (ok, je sais, nous les cathos, on n’est mal placé pour donner des leçons, vaudrait mieux qu’on la ferme, ok, ok) »

    Nan mais tu as totalement raison.
    La seule différence c’est que le Magistère comme il existe chez vous n’existe pas chez les orthodoxes. Le peuple orthodoxe est gardien du dépot de la Foi et a le droit et le devoir de déposer l’eveque ou pretre hérétique, schismatique ou dégénéré de son ministère.
    Donc la hiérarechie peut bien tenir les discours qu’elle veut, ca ne nous concerne pas vraiment et ne nous engage a rien.

    « Oui, mais pas par anti-christianisme, mais parce que les Serbes et certains Ukrainiens étaient contre le mouvement. Bref, persécution politique et non religieuse. »

    En Yougoslavie c’était totalement religieux et anti-orthodoxe et anti-serbe.
    En Ukraine et Russie la dimension ethnique a joué, car Adolphe n’aimait pas beaucoup les slaves. Ce qui fait qu’au lieu de les libérer du communisme il les a massacré tous et la population a fait bloc contre les allemands.
    C’est d’ailleurs ce que beaucoup de nationalistes français ont repproché au nazis, d’avoir tué les slaves au lieu de les libérer du communisme, ce qui les aurrait uni aux allemands contre les bolcheviques.
    Et tu n’es pas sans savoir que les slaves sont une grande part du peuple orthodoxe! Sur 200 millions, plus de 100 millions sont russes.

    • Gorr permalink
      25 juin 2010 10 h 05 min

      « Le peuple orthodoxe est gardien du dépot de la Foi et a le droit et le devoir de déposer l’eveque ou pretre hérétique, schismatique ou dégénéré de son ministère. »

      ça c’est cool ! Mais dans la pratique, est-ce que c’est déjà arrivé ? Est-ce que ce serait possible concrètement ? ça marche comment : il faut faire une pétition ?

      « En Yougoslavie c’était totalement religieux et anti-orthodoxe et anti-serbe. »

      Tu exagères un peu… Le libérateur allemand a beaucoup pourchassé les opposants à son idée. Comme en pologne et ailleurs. En pologne, des centaines de prêtres anti-NS catholiques ont été arrêtés. Pas parce qu’ils étaient prêtres, mais parce qu’ils faisaient de la propagande pro-j ou anti-NS.
      Je trouve cela parfaitement normal.

      Et on sait que le peuple serbe a été particulièrement combattant et hostile au libérateur. Il a provoqué beaucoup de pertes chez les libérateurs, il a fait beaucoup d’attentats et d’actions de terrorisme, soutenu par le clergé. Forcément, la répression a été adaptée, vue les circonstances de l’époque (guerre mondiale etc).

      En Allemagne, seuls les curés/pasteurs judaisant ont été arrêtés… Et encore, pas tous !

  10. Alexis permalink
    25 juin 2010 2 h 08 min

    Tiens Gorr je t’ai apporté un cadeau:
    Les orthodoxes moldaves donc roumains qui ont pété la menorah juive qui était sur la place centrale de la ville, pour y mettre une croix a la place. C’était en Decembre 2009.

    Pret pour la conversion et le voyage en Moldavie ? 😉 je plaisante.

    • Gorr permalink
      25 juin 2010 10 h 09 min

      Oui j’avais lu cela, merci Alexis ! Et ce geste de charité (c’est le vrai sens du mot charité) montre que ces gens-là, orthodoxes moldaves ou roumains, sont des chrétiens, des vrais.

      Tu sais, tu n’as pas besoin de me convaincre, je le suis déjà : j’ai beaucoup d’estime pour les orthodoxes de l’Est (car ils ont la charité évangélique). Tout ce que je souhaite, c’est qu’ils persévèrent dans la foi et la charité. Pour cela, qu’ils se tiennent préservés de toute la lèpre romaine actuelle.

      Si Rome change, alors oui, un rapprochement serait le bienvenu. Mais pour l’instant…

  11. Alexis permalink
    25 juin 2010 16 h 01 min

    Sache que les chrétiens roumains sont surement les plus antisémites de tous. La Garde de Fer était un mouvement légionaire-chrétien, soutenu par le clergé local a l’époque.
    Je pense que tu t’entendrais bien avec eux.

    « Mais dans la pratique, est-ce que c’est déjà arrivé ? Est-ce que ce serait possible concrètement ? ça marche comment : il faut faire une pétition ? »

    C’est déja arrivé plein de fois. Notamment quand il y a eut la fausse union de Florence, avec Bessarion, isidore de kiev etc.

    Isidore de Kiev, surnommé Isidore l’Apostat était métropolite de Moscou. Il avait accepté l’union avec le Pape contre un poste de cardinal, et voila le résultat pour lui:
    « Le métropolite de Moscou, Isidore de Kiev, adhère à l’union des Églises au nom de l’Église russe. De retour à Moscou en 1441, il échoue à imposer l’Union. Le prince Vassili III le fait enfermer dans un couvent et libère l’Église russe de la tutelle des Byzantins »
    « Traité de « fils de satan » par Vassili III, le métropolite est déposé. l’évêque Jonas est désigné à sa place.

    Bessarion a fui comme un lache:
    « Le pape Eugène IV lui offre une pension pour rester à Rome mais Bessarion préfère repartir pour convaincre les Grecs du bien fondé de l’Union et s’embarque à Venise avec les autres prélats le 19 octobre 1439. Il est fait cardinal le 18 décembre. Mais les Grecs orthodoxes, menés par Saint Marc d’Ephèse ne reconnaissent pas la validité de cette Union, et il doit regagner l’Italie en décembre 1440 »

    Donc un mis au couvent, l’autre exilé a Rome. Alleluia!

    Non pas de pétition, en général les fidèles menacent le prélat, le foutent dehors de l’Eglise, l’exilent, le mettent au couvent, le tuent etc. Ils ont autre chose a faire que signer des pétitions.
    Après, vu le climat actuel, ca se passerait sans doute moins violemment, je ne sais pas.

    Il y a aussi eut l’union de Brest, ou des primats orthodoxes se sont raliés a Rome et ont fondé les eglises uniates. Et bien le Peuple orthodoxe a dégagé ces pretres de leurs églises, ou ont fui et les ont laissé tout seul, ce qui fait que les uniates ne représentent rien ni en Russie, ni en Ukraine, ni en Roumanie. C’est le peuple, qui était gardien de la Foi qui a refusé cette union, malgré le ralliement de leurs pretres.

    « Le libérateur allemand a beaucoup pourchassé les opposants à son idée. »

    Non non, en Yougoslavie, Hitler a donné le pouvoir aux oustachis catholiques et aux musulmans de bosnie et d’Albanie contre les orthodoxes, meme quand au début, les serbes avaient un Roi et étaient nationalistes. Les communistes n’ont pris possession du pays qu’a cause des oustachis, de l’Allemagne et des Anglais, qui ensemble les ont mis au pouvoir.
    Il y a d’ailleurs eut une grande politique de conversion forcée des serbes au catholiscisme romain, ce qui montre l’aspect religieux. L’italie de mussolini, elle a protégé les orthodoxes dans la région qu’elle occupait, ce qui fait qu’il n’y avait aucun attentat, et aucun résistant dans cette région que les italiens controlaient.

    « Et on sait que le peuple serbe a été particulièrement combattant et hostile au libérateur. »

    Ils n’avaient pas besoin de libérateur, ils avaient un bon Roi, ils étaient croyants et étaient anti-communistes. Mais le soutien aux oustachis et aux musulmans a forcément mis les serbes contre les allemands.

    « il a fait beaucoup d’attentats et d’actions de terrorisme, soutenu par le clergé »

    Non, car les attentats étaient surtout le fait des communistes qui persécutaient également le clergé dans les régions que Tito controlait. Donc lors des attentats, les pretres n’y étaient pour rien, car ils en étaient les premières victimes, résistant a la fois aux oustachis et aux communistes.
    C’est toute l’histoire des Tchetniks, occultée par les médias gauchistes et j. en occident.

    • Gorr permalink
      25 juin 2010 19 h 07 min

      « Sache que les chrétiens roumains sont surement les plus antisémites de tous. La Garde de Fer était un mouvement légionaire-chrétien, soutenu par le clergé local a l’époque.
      Je pense que tu t’entendrais bien avec eux. »

      Je connais la Garde de Fer et Codreanu. Ils sont formidables. Mais voilà, je ne suis pas roumain !

      « Non pas de pétition, en général les fidèles menacent le prélat, le foutent dehors de l’Eglise, l’exilent, le mettent au couvent, le tuent etc. Ils ont autre chose a faire que signer des pétitions. »

      C’est EXCELLENT ! Bravo ! Si seulement nous pouvions être un peu plus comme les orthodoxes, nous !

      « Non non, en Yougoslavie, Hitler a donné le pouvoir aux oustachis catholiques et aux musulmans de bosnie et d’Albanie contre les orthodoxes, meme quand au début, les serbes avaient un Roi et étaient nationalistes.  »

      nationalistes… anti-allemands. Ce qui explique le choix (purement stratégique et non anti-chrétien) du libérateur allemand. La preuve (tu le dis toi-même): ils s’appuient sur les cathos et les muzz contre les orthodoxes. C’est bien la preuve que la religion n’était pas vraiment LE critère numéro un qui a motivé cette politique.
      Si les Croates avaient été anti-allemands et les serbes pro-allemands, nul doute que les libérateurs auraient fait l’inverse : ils se seraient appuyé sur les Serbes contre les Croates.

      En tout cas, il est sûr que les divisions Handschar peuplées de bosnioules muzzs ont été la honte de la SS et la risée de l’armée allemande. Les plus mauvais de tous, les moins fiables, les premiers à battre en retraite.

      La libération de la Yougoslavie n’était pas du tout une nécessité et ne répondait pas à un besoin ou à une volonté d’AH… Ce sont les circonstances qui l’ont forcées, contre son gré, à s’aventurer là-bas. Le but n’était nullement d’annexer ces pays ou de les détruire. Après la victoire finale, la présence des troupes de libération aurait sans doute été supprimée et la Serbie serait devenue un Etat libre (donc NS). Son occupation n’était que provisoire…

  12. Alexis permalink
    25 juin 2010 19 h 27 min

    En meme temps de ce que j’ai pu lire Hitler était vraiment pas fan de la religion chrétienne et avait pas mal de sympathie pour l’islam.
    Il avait une citation a ce sujet comme quoi il aurrait aimé que l’allemagne soit musulmane et qu’elle aurrait alors dominé le monde nan ?

    « C’est EXCELLENT ! Bravo ! Si seulement nous pouvions être un peu plus comme les orthodoxes, nous ! »

    Et moi je regrette que nous le soyons plus assez. Le matérialisme et l’oecuménisme gagnent du terrain.

    « Mais voilà, je ne suis pas roumain ! »
    Ah mais Codreanu ne l’était pas non plus a la base.
    C’était un germano-polonais roumanisé et bien roumanisé.

  13. 25 juin 2010 19 h 28 min

    Gorr et Alexis,

    Je trouve curieux ce plébiscite par rapport au fait que dans l’Orthodoxie, le peuple ait son mot à dire, qu’ils puissent destituer les personnes vêtu du sacrement de l’ordre,…. n’est-ce pas une forme de démocratie dans l’Eglise?

    C’est pratique si le clergé apostasie, mais en principe, je ne trouve pas cela très bon non?

    • Gorr permalink
      25 juin 2010 22 h 54 min

      En même temps, quand tu vois qu’ils foutent dehors un de leur pope-chef parce qu’il est pro-israélien, et que ce genre de sport est admis et courant, forcément, ça fait envie…

  14. Alexis permalink
    25 juin 2010 22 h 05 min

    FromDawu

    Je ne me suis jamais posé la question. Il se trouve que c’est la règle aposolique, donc nous la conservons précieusement. L’Eglise est constitué du ministère et des fidèles.
    C’est pour cela que nous partageons le meme morceau de pain lors de l’eucharistie que le pretre ou l’éveque.
    En plus le Pape de Rome était élu avant la réforme grégorienne, et souvent le Peuple avait son mot a dire.
    Ca ne vous dérange pas la démocratie quand cela permet de sauver la saintété du Pape libère 😉
    En fait tu es victime de la vision ultramontaine qui a assimilée l’Eglise a la monarchie, ce qui est une erreur historique et eccelesiologique.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :